RENCONTRE DU DIRECTEUR DU BUREAU PAYS DE L’OIT, M. Dramane HAIDARA

0
456

Le CNP-Togo  a saisi l’opportunité de la 107 ème session de la Conférence Internationale du Travail  pour rencontrer à Genève  le jeudi 31 mai 2018, le Directeur du Bureau Pays de l’OIT basé à Abidjan, M. Dramane HAIDARA.

La délégation du CNP-togo conduite par son Président M. Laurent TAMEGNO était composée de Messieurs AWESSO Thierry et ADODO Dahoue (Vices -Présidents du CNP-Togo) et Madame KLUTSE Kékéli, la Responsable Juridique et Sociale. 

Cette rencontre fait suite à la validation du Plan Stratégique 2018-2022 du CNP-Togo qui a bénéficié de l’appui technique et financier du Bureau International du Travail à travail à travers son département des Activités des Employeurs (ACTEMP).

A l’entame des discussions,  le Président du CNP-Togo,  après les mots de remerciements à l’endroit de l’OIT, a exposé les grandes lignes des perspectives de notre organisation patronale. Il a ensuite  a passé la parole à Monsieur Thierry AWESSO, Vice- Président du CNP-Togo, Président du comité technique de pilotage du plan stratégique du CNP-Togo  2018/2022 pour présentation. Ce dernier a présenté dans un premier temps la vision du CNP-Togo, celle d’être un acteur incontournable dans l’émergence et dans la consolidation d’entreprises performantes et durables, faisant de notre pays un Etat capable de se transformer et de s’adapter aux nouvelles exigences de son environnement économique. 

Il a par ailleurs, présenté les valeurs autours desquelles cette vision a été construite, celle de la rigueur, de l’intégrité, du respect, de la redevabilité et de la qualité. Il a également présenté les 7 orientations stratégiques du plan 2018/2022 en mettant un accent particulier sur les priorités de collaboration avec le BIT, à savoir: 

  • le processus de mise en application des normes (un guichet unique pour évaluer la qualité des produits conformément à une norme « made in Togo » à définir);
  • l’adéquation emploi/formation;
  • la modernisation de la gouvernance, ainsi que la communication interne/externe du CNP-Togo (en renforçant davantage le rôle actif du CNP dans le cadre de la plateforme de concertation public-privé;
  • faire du CNP-Togo un vecteur de rapprochement entre les différentes entreprises pour renforcer le développement du partenariat public-privé.Monsieur HAIDARA a remercié le CNP-Togo pour la clarté des propos tenus par ses représentants et a souhaité une mise à disposition d’un plan détaillé et chiffré afin d’apporter une réponse conséquente à la requête  de l’Organisation.

Laisser un commentaire