VULGARISATION DE LA CHARTE DES TPME: ETAPE DE KARA!

0
208
La localité de Kara accueille ce 25 novembre l’atelier de vulgarisation de la charte des TPME (Très petites et Moyennes Entreprises) organisé par le Ministère du Commerce, de l’industrie de la consommation local.
La cérémonie d’ouverture de cet évènement a été présidée par Monsieur le Préfet de la Kozah, le Col BAKALI H. Babibawu.
Ayant souhaité la bienvenue à l’assistance, il a salué la politique du Gouvernement en matière de développement de l’activité économique au Togo et de tous les efforts consentis à l’endroit du secteur privé pour son épanouissement.
Il a aussi invité les opérateurs économiques de sa localité à adhérer massivement à cette nouvelle charte et à saisir toutes les opportunités qu’elle offre.
Lors du temps de parole accordée au Président du (Groupement Togolais des Petites et Moyennes Entreprises (GTPME), et représentant le Patronat du Togo, M. ABOKI Vignon a exprimé sa gratitude à tous les opérateurs économiques de la Kozah pour leur mobilisation, il a par la suite présenté sommairement la charte et ses objectifs ainsi que ses avantages et obligations. Il a demandé à l’assistance en clôturant son propos, de poser toutes les questions nécessaires à leur parfaite compréhension des dispositions prévues dans la charte des TPME.
Le discours d’ouverture de l’atelier a été prononcé par le premier responsable de la Direction Générale du Développement du Secteur Privé (DGDSP) M. FEOU Luciano qui s’est exprimé à l’assistance au nom du Ministre du commerce de l’Industrie et de la Consommation Locale.
A la suite du lancement de ladite charte à Lomé le 9 novembre 2022 au siège du CNP-Togo, Il s’est dit heureux de présenter cet important outil aux opérateurs économiques de la Kozah.
Il a vanté les mérites des TPME qui contribue à plus de 40% du PIB et qui emploie plus de 60% de la population.
Il a laissé entendre que face à la concurrence mondiale et surtout dans le contexte de la Zlecaf, il est impératif que les entreprises soient de plus en plus concurrentiels.
Il a passé en revue le contenu de la charte et a félicité le secteur privé du Togo qui continue de jouer son rôle de moteur de la croissance malgré le contexte économique mondial difficile.
Il a par ailleurs plaidé pour  la centralisation des initiatives en faveur du secteur privé.
Il a aussi annoncé que la promotion de cette charte se poursuivra dans plusieurs autres localités du pays.
Il a par ailleurs lancé un appel aux opérateurs économiques du secteur informel a se formaliser afin de bénéficier des avantages contenus dans la nouvelle charte avant de déclarer ouvert les travaux de l’atelier.
Une présentation de la charte en français et en en langue locale ont été faite et une série de questions réponses ont permis de clarifier les zones d’ombres de l’assistance sur la charte.
Notons que l’objectif principal de cette nouvelle charte est d’encourager les opérateurs économiques de l’informel, à se formaliser et à les rendre plus compétitives à l’orée de la Zlecaf.