IMPACT DE L’ETAT D’URGENCE SANITAIRE SUR LES ENTREPRISES FORMELLES DU TOGO, LE CNP-TOGO PRESENTE LES RESULTATS DE SON ETUDE

0
381

La Covid-19 n’a pas seulement fait que bouleverser l’économie mondiale, il y a aussi les mesures que les gouvernements ont été obligé de prendre car il fallait se parer à affronter le pire. Ainsi plusieurs mesures restrictives ont été prises dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 mais ces dernières n’ont pas été sans conséquences pour les entreprises du secteur privé. Dans le souci d’établir un diagnostic clair de la situation, le CNP-Togo  avec l’APPUI du Bureau International du Travail (BIT) et le bureau des Activités pour les Employeurs de l’OIT (ACT / EMP), a commandité une étude qui a porté justement sur « l’impact de l’état d’urgence sanitaire sur les entreprises formelles du Togo.

L’étude a été réalisé par un consultant Togolais via une plateforme en ligne gérer par le BIT.

La cérémonie officielle de présentation des résultats de cette étude s’est déroulé le lundi 13 décembre 2021 au Golden Plaza à Lomé en présence du Ministre du Commerce de l’Industrie et de la consommation locale, du corps diplomatique accrédité au Togo, des directeurs de sociétés publiques, des présidents d’associations membres du secteur privé et de la presse.

Le Ministre du Commerce de l’Industrie et de la Promotion de la Consommation Locale, Monsieur Kodjo ADEDZE représentant le Gouvernement a salué cette initiative du Patronat et a promis rendre compte à qui de droit. Les propositions du Patronat pourraient également meubler les échanges au sein du cadre de concertation Etat – secteur Privé a t’il ajouté en substance.  

Intervenant également lors de cette cérémonie, le Directeur Général de la BOA-Togo Monsieur Youssef Ibrahimi s’est réjoui de tous les efforts que mène le Patronat pour l’émancipation du secteur Privé. Il a surtout réaffirmé l’engagement de son institution bancaire a toujours accompagner le secteur privé togolais.

Le Président du CNP-Togo Monsieur Coami Sedolo TAMEGNON dans son adresse, a remercié le Gouvernement pour son accompagnement du secteur privé. Il a rappelé à tous les recommandations qui ont été faite dans le document. Le Patronat doit jouer sa partition, les partenaires en développement ainsi et le Gouvernement.

Un plan de relance de l’ordre de 50 milliards de francs CFA est proposé en vue d’une relance vigoureuse et audacieuse qui permettra aux entreprises togolaises de tirer leur épingle du jeu dans le contexte de la ZLECAf.

 

POUR TELECHARGER LES RESULTATS DE L’ETUDE CLIQUEZ ICI… Rapport Final Etude d’Impact de la Covid-19 CNP TOGO

LAISSER UNE RÉPONSE