Rencontre entre le CNP-Togo et le Ministre du Commerce et de la promotion du secteur privé.

0
174

Une délégation du Conseil d’Administration et des associations professionnelles membres du CNP-Togo composée de Mme  Pierrette  ANENOU-EVENAMEDE  Conseillère  Economique  et  Financière, Mme Rose Dédé CREPPY   Conseillère   Spéciale   du   Président   du   CNP-Togo, M. Enselme GOUTHON Vice-président, Relations Extérieures, Mme Edwige ATAYI, Présidente Nationale de l’Association des Femmes Chefs d’Entreprises du Togo, du Groupement Togolais des Petites et Moyennes Entreprises / Petites et Moyennes Industrie , de la Fédération des Associations de Hôtellerie et de la Restauration , de l’Union National des Transporteurs  Routiers du Togo conduite par le Président Laurent TAMEGNON, a rendu une visite de prise de contact le mercredi  20 février 2019 au Ministre du Commerce, de l’Industrie, du Développement du Secteur Privé et de la Promotion de la Consommation Locale, Monsieur Kodjo ADEDZE, afin de lui présenter les doléances du secteur privé. Les échanges au cours de ce premier entretien entre le ministre et  le secteur privé ont essentiellement porté sur le climat des affaires, l’agro-industrie, l’inclusion économique et sociale, la concurrence déloyale, la corruption et la sécurité dans le pays.

Au cours de l’entretien qu’elles ont eu, les deux parties ont exprimé leur volonté de travailler sur les aspects suivants:

  • l’industrialisation du pays: la reconstruction de l’usine textile de Datcha;
  • la promotion de la consommation locale en procédant à la création d’une agence de promotion des exportations et d’une agence de promotion de la consommation locale;
  • le projet de faire du pays un hub logistique;
  • la reconstruction des marchés de Lomé et de Kara.

En conclusion, il s’agira de faire de l’année 2019, une année de récupération par rapport à l’année passée.

« Nous allons avoir un partenariat dynamique. Le Gouvernement l’a compris : une économie malade a un lien étroit avec un secteur privé en difficulté » c’est par ces mots que le Ministre Kodjo ADEDZE a rassuré ses interlocuteurs.

Laisser un commentaire